Nouvelles recettes

Gastronomie à bord de l'American Empress : entretien avec le chef exécutif Paul Wayland-Smith

Gastronomie à bord de l'American Empress : entretien avec le chef exécutif Paul Wayland-Smith


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Chef Paul sur la création d'un menu, la restauration des restrictions alimentaires et les concepts de restauration de l'American Empress

Abigail Abesamis

Dîner dans la salle à manger Astoria, l'une des deux salles à manger de l'American Empress

L'American Queen Steamboat Company propose non seulement des excursions à terre primées et "un service courtois et une hospitalité chaleureuse", mais aussi des offres culinaires de qualité qui profitent souvent de "la richesse diversifiée d'ingrédients frais de la région", selon le site Web de l'entreprise.

Lors de la création de menus pour chaque voyage, le chef exécutif Paul Wayland-Smith a déclaré au Daily Meal : « Beaucoup de choses [entrent] en considération : des articles représentatifs du nord-ouest du Pacifique, la disponibilité locale, la variété, la popularité, commencer la semaine avec un exemple solide et puis la construction jusqu'à une finition culminante. La qualité et la rapidité du service, la santé et la nutrition, ainsi que les budgets sont également importants, selon Wayland-Smith.

Pour les clients ayant des besoins alimentaires particuliers, Wayland-Smith souligne l'importance d'éduquer le personnel et de travailler en étroite collaboration avec les clients pour « modifier les éléments du menu et la préparation pour répondre à leurs besoins personnels ».

L'American Empress dispose de deux salles à manger différentes pour que les clients puissent prendre leurs repas : la salle à manger Astoria et le River Grill & Bar. La salle à manger Astoria propose un «service traditionnel et une cuisine élégante» pour le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner, tandis que le River Grill & Bar permet aux clients de profiter du paysage extérieur tout en savourant un petit-déjeuner et un déjeuner sous forme de buffet et des dîners sur réservation uniquement.

"Nous nous sommes concentrés sur la création d'un menu avec certains de nos meilleurs articles pour le River Grill & Bar", a déclaré Wayland-Smith. « Nous voulions créer un environnement pour mettre en valeur la belle vue. »

Qu'ils dînent à l'Astoria Dining Room ou au River Grill & Bar, les clients peuvent s'attendre à « un service courtois et amical avec des normes élevées », selon Wayland-Smith.


Celebrity Xpedition se heurte au parc national des Galapagos

Le parc national des Galapagos a cité Expédition de célébrités pour le transport et le stockage de 12 kilogrammes de queues de homard congelées aux Galapagos hors saison. À cause de ce, Expédition de célébritésLa licence nécessaire pour entrer dans le parc national des Galapagos a été temporairement suspendue par les autorités locales. Malheureusement, il est nécessaire d'annuler le départ du 2 juin de Expédition de célébrités.

Celebrity Cruises est profondément désolé pour cet impact inattendu sur les vacances de nos clients. Nous comprenons leur enthousiasme et leur impatience d'explorer les Galapagos à bord Expédition de célébrités. Celebrity Cruises s'engage à se conformer aux règles et réglementations des Galapagos, qui sont mises en place pour protéger et sauvegarder cet environnement unique et vierge.

Nous demandons à tous les invités ayant réservé le dimanche 2 juin, navigation de Expédition de célébrités veuillez nous appeler au 1-888-829-4050 aux États-Unis et au 1-408-916-9001 à l'international.

Norovirus : pas seulement pour les croisiéristes

Pauvre Mel. Il n'a pas fait de croisière ces derniers temps, mais d'une manière ou d'une autre, il a attrapé le redoutable norovirus la semaine dernière. Cela a commencé par une sensation de malaise dans son estomac et a continué à éclater en vomissements et diarrhée incontrôlables. Nous l'appelions autrefois la grippe intestinale, mais son nom le plus courant est norovirus ou noro par souci de concision. Alors que Mel a contracté noro une fois lors d'une croisière, je n'en ai été victime que deux fois à la maison récemment. La première fois que je suis tombé malade, j'ai lu dans le journal local que tout le système scolaire du comté était en proie à une épidémie. Le seul endroit où j'aurais pu le récupérer était au supermarché. À cette époque, ils n'avaient pas de distributeurs de lingettes désinfectantes à l'entrée pour désinfecter les poignées des caddies. Maintenant, ils le font et je ne manque jamais d'en attraper un avant de toucher un chariot. Mel a peut-être acheté du noro la semaine dernière lors de ses achats dans un magasin qui ne propose pas de lingettes désinfectantes pour les poignées de chariot. Ou il l'a peut-être obtenu en dégustant tous les cadeaux qu'ils distribuent aux acheteurs du magasin. Où et comment il l'a obtenu n'a pas d'importance et heureusement, il va mieux, mais je suppose que je vais commencer à transporter des chiffons désinfectants emballés individuellement dans mon sac à main avec une mini-bouteille de Purell pour les fois où nous rencontrons des caddies sans lingettes désinfectantes au magasin entrée. Vous ne pouvez jamais être trop prudent.

Comme de nombreuses épiceries avec ces distributeurs de lingettes désinfectantes, les navires de croisière sont également proactifs en matière de désinfection des mains et fournissent un désinfectant pour les mains à l'entrée des restaurants. Lors de nos dernières croisières, nous avons été accueillis sur les passerelles lors de l'embarquement par des membres d'équipage qui nous ont arrosé les mains avant d'embarquer. Le processus s'est poursuivi à bord et nous avons même trouvé des distributeurs de désinfectant à l'intérieur des ascenseurs. Depuis la malheureuse expérience de Mel avec noro sur un bateau de croisière, il est extrêmement prudent et ne touche les boutons de l'ascenseur qu'avec son articulation. Je transporte du désinfectant pour les mains dans mon sac et nous l'utilisons fréquemment, surtout après avoir touché les poignées de porte et les mains courantes. Oui, nous nous lavons toujours soigneusement les mains à l'eau et au savon, mais ce n'est pas toujours une option. Heureusement, aucun de nous n'a contracté le noro ou toute autre maladie lors d'une croisière depuis que Mel a été malade cette fois-là la dernière nuit d'une semaine de navigation. Il a été traité par le médecin du navire avec des intraveineuses (gratuites) et s'est complètement rétabli en un jour ou deux, mais pas avant de me l'avoir transmis une fois à la maison.

Cependant, lorsque des centaines de croisiéristes se présentent à l'infirmerie avec des symptômes similaires, cela signifie-t-il nécessairement que leur bateau est malade? À peine. Mais vous ne sauriez jamais cela à partir des reportages sur les méchantes «maladies des navires de croisière» qui attaquent les vacanciers sans méfiance. Oui, c'est au pluriel et il y en a plus d'un, mais c'est souvent le norovirus qui fait les gros titres. Selon toute vraisemblance, c'est un passager infecté qui a amené le noro à bord et l'a propagé à d'autres. Oui, les compagnies de croisières exigent que chacun remplisse un questionnaire de pré-embarquement sur son état de santé et les symptômes qu'il pourrait ressentir, mais pensez-vous sérieusement que quiconque pourrait avoir un peu mal à l'estomac va l'admettre et se voir refuser l'embarquement ?

Dans notre article connexe, nous examinons la question, Votre bateau de croisière est-il malade ? et séparer les faits de la fiction. Nous vous encourageons à en apprendre davantage et à être un passager averti.


Celebrity Xpedition se heurte au parc national des Galapagos

Le parc national des Galapagos a cité Expédition de célébrités pour le transport et le stockage de 12 kilogrammes de queues de homard congelées aux Galapagos hors saison. À cause de ce, Expédition de célébritésLa licence nécessaire pour entrer dans le parc national des Galapagos a été temporairement suspendue par les autorités locales. Malheureusement, il est nécessaire d'annuler le départ du 2 juin de Expédition de célébrités.

Celebrity Cruises est profondément désolé pour cet impact inattendu sur les vacances de nos clients. Nous comprenons leur enthousiasme et leur impatience d'explorer les Galapagos à bord Expédition de célébrités. Celebrity Cruises s'engage à se conformer aux règles et réglementations des Galapagos, qui sont mises en place pour protéger et sauvegarder cet environnement unique et vierge.

Nous demandons à tous les invités ayant réservé le dimanche 2 juin, navigation de Expédition de célébrités veuillez nous appeler au 1-888-829-4050 aux États-Unis et au 1-408-916-9001 à l'international.

Norovirus : pas seulement pour les croisiéristes

Pauvre Mel. Il n'a pas fait de croisière ces derniers temps, mais d'une manière ou d'une autre, il a attrapé le redoutable norovirus la semaine dernière. Cela a commencé par une sensation de malaise dans son estomac et a continué à éclater en vomissements et diarrhée incontrôlables. Nous avions l'habitude de l'appeler grippe intestinale, mais son nom le plus courant est norovirus ou noro par souci de concision. Alors que Mel a contracté noro une fois lors d'une croisière, je n'en ai été victime que deux fois à la maison récemment. La première fois que je suis tombé malade, j'ai lu dans le journal local que tout le système scolaire du comté était en proie à une épidémie. Le seul endroit où j'aurais pu le récupérer était au supermarché. À cette époque, ils n'avaient pas de distributeurs de lingettes désinfectantes à l'entrée pour désinfecter les poignées des caddies. Maintenant, ils le font et je ne manque jamais d'en attraper un avant de toucher un chariot. Mel a peut-être acheté du noro la semaine dernière lors de ses achats dans un magasin qui ne propose pas de lingettes désinfectantes pour les poignées de chariot. Ou il l'a peut-être obtenu en dégustant tous les cadeaux qu'ils distribuent aux acheteurs du magasin. Où et comment il l'a obtenu n'a pas d'importance et heureusement, il va mieux, mais je suppose que je vais commencer à transporter des chiffons désinfectants emballés individuellement dans mon sac à main avec une mini-bouteille de Purell pour les fois où nous rencontrons des caddies sans lingettes désinfectantes au magasin entrée. Vous ne pouvez jamais être trop prudent.

Comme de nombreuses épiceries avec ces distributeurs de lingettes désinfectantes, les navires de croisière sont également proactifs en matière de désinfection des mains et fournissent un désinfectant pour les mains à l'entrée des restaurants. Lors de nos dernières croisières, nous avons été accueillis sur les passerelles lors de l'embarquement par des membres d'équipage qui nous ont arrosé les mains avant d'embarquer. Le processus s'est poursuivi à bord et nous avons même trouvé des distributeurs de désinfectant à l'intérieur des ascenseurs. Depuis la malheureuse expérience de Mel avec noro sur un bateau de croisière, il est extrêmement prudent et ne touche les boutons de l'ascenseur qu'avec son articulation. Je transporte du désinfectant pour les mains dans mon sac et nous l'utilisons fréquemment, surtout après avoir touché les poignées de porte et les mains courantes. Oui, nous nous lavons toujours soigneusement les mains à l'eau et au savon, mais ce n'est pas toujours une option. Heureusement, aucun de nous n'a contracté le noro ou toute autre maladie lors d'une croisière depuis que Mel a été malade cette fois-là la dernière nuit d'une semaine de navigation. Il a été traité par le médecin du navire avec des intraveineuses (gratuites) et s'est complètement rétabli en un jour ou deux, mais pas avant de me l'avoir transmis une fois à la maison.

Cependant, lorsque des centaines de croisiéristes se présentent à l'infirmerie avec des symptômes similaires, cela signifie-t-il nécessairement que leur bateau est malade? À peine. Mais vous ne sauriez jamais cela à partir des reportages sur les méchantes «maladies des navires de croisière» qui attaquent les vacanciers sans méfiance. Oui, c'est au pluriel et il y en a plus d'un, mais c'est souvent le norovirus qui fait les gros titres. Selon toute vraisemblance, c'est un passager infecté qui a amené le noro à bord et l'a propagé à d'autres. Oui, les compagnies de croisières exigent que chacun remplisse un questionnaire de pré-embarquement sur son état de santé et les symptômes qu'il pourrait ressentir, mais pensez-vous sérieusement que quiconque pourrait avoir un peu mal à l'estomac va l'admettre et se voir refuser l'embarquement ?

Dans notre article connexe, nous examinons la question, Votre bateau de croisière est-il malade ? et séparer les faits de la fiction. Nous vous encourageons à en apprendre davantage et à être un passager averti.


Celebrity Xpedition se heurte au parc national des Galapagos

Le parc national des Galapagos a cité Expédition de célébrités pour le transport et le stockage de 12 kilogrammes de queues de homard congelées aux Galapagos hors saison. À cause de ce, Expédition de célébritésLa licence nécessaire pour entrer dans le parc national des Galapagos a été temporairement suspendue par les autorités locales. Malheureusement, il est nécessaire d'annuler le départ du 2 juin de Expédition de célébrités.

Celebrity Cruises est profondément désolé pour cet impact inattendu sur les vacances de nos clients. Nous comprenons leur enthousiasme et leur impatience d'explorer les Galapagos à bord Expédition de célébrités. Celebrity Cruises s'engage à se conformer aux règles et réglementations des Galapagos, qui sont mises en place pour protéger et sauvegarder cet environnement unique et vierge.

Nous demandons à tous les invités ayant réservé le dimanche 2 juin, navigation de Expédition de célébrités veuillez nous appeler au 1-888-829-4050 aux États-Unis et au 1-408-916-9001 à l'international.

Norovirus : pas seulement pour les croisiéristes

Pauvre Mel. Il n'a pas fait de croisière ces derniers temps, mais d'une manière ou d'une autre, il a attrapé le redoutable norovirus la semaine dernière. Cela a commencé par une sensation de malaise dans son estomac et a continué à éclater en vomissements et diarrhée incontrôlables. Nous avions l'habitude de l'appeler grippe intestinale, mais son nom le plus courant est norovirus ou noro par souci de concision. Alors que Mel a contracté noro une fois lors d'une croisière, je n'en ai été victime que deux fois à la maison récemment. La première fois que je suis tombé malade, j'ai lu dans le journal local que tout le système scolaire du comté était en proie à une épidémie. Le seul endroit où j'aurais pu le récupérer était au supermarché. À cette époque, ils n'avaient pas de distributeurs de lingettes désinfectantes à l'entrée pour désinfecter les poignées des caddies. Maintenant, ils le font et je ne manque jamais d'en attraper un avant de toucher un chariot. Mel a peut-être acheté du noro la semaine dernière lors de ses achats dans un magasin qui ne propose pas de lingettes désinfectantes pour les poignées de chariot. Ou il l'a peut-être obtenu en dégustant tous les cadeaux qu'ils distribuent aux acheteurs du magasin. Où et comment il l'a obtenu n'a pas d'importance et heureusement, il va mieux, mais je suppose que je vais commencer à transporter des chiffons désinfectants emballés individuellement dans mon sac à main avec une mini-bouteille de Purell pour les fois où nous rencontrons des caddies sans lingettes désinfectantes au magasin entrée. Vous ne pouvez jamais être trop prudent.

Comme de nombreuses épiceries avec ces distributeurs de lingettes désinfectantes, les navires de croisière sont également proactifs en matière de désinfection des mains et fournissent un désinfectant pour les mains à l'entrée des restaurants. Lors de nos dernières croisières, nous avons été accueillis sur les passerelles lors de l'embarquement par des membres d'équipage qui nous ont arrosé les mains avant d'embarquer. Le processus s'est poursuivi à bord et nous avons même trouvé des distributeurs de désinfectant à l'intérieur des ascenseurs. Depuis la malheureuse expérience de Mel avec noro sur un bateau de croisière, il est extrêmement prudent et ne touche les boutons de l'ascenseur qu'avec son articulation. Je transporte du désinfectant pour les mains dans mon sac et nous l'utilisons fréquemment, surtout après avoir touché les poignées de porte et les mains courantes. Oui, nous nous lavons toujours soigneusement les mains à l'eau et au savon, mais ce n'est pas toujours une option. Heureusement, aucun de nous n'a contracté le noro ou toute autre maladie lors d'une croisière depuis que Mel a été malade cette fois-là la dernière nuit d'une semaine de navigation. Il a été traité par le médecin du navire avec des intraveineuses (gratuites) et s'est complètement rétabli en un jour ou deux, mais pas avant de me l'avoir transmis une fois à la maison.

Cependant, lorsque des centaines de croisiéristes se présentent à l'infirmerie avec des symptômes similaires, cela signifie-t-il nécessairement que leur bateau est malade? À peine. Mais vous ne sauriez jamais cela à partir des reportages sur les méchantes «maladies des navires de croisière» qui attaquent les vacanciers sans méfiance. Oui, c'est au pluriel et il y en a plus d'un, mais c'est souvent le norovirus qui fait les gros titres. Selon toute vraisemblance, c'est un passager infecté qui a amené le noro à bord et l'a propagé à d'autres. Oui, les compagnies de croisières exigent que chacun remplisse un questionnaire de pré-embarquement sur son état de santé et les symptômes qu'il pourrait ressentir, mais pensez-vous sérieusement que quiconque pourrait avoir un peu mal à l'estomac va l'admettre et se voir refuser l'embarquement ?

Dans notre article connexe, nous examinons la question, Votre bateau de croisière est-il malade ? et séparer les faits de la fiction. Nous vous encourageons à en apprendre davantage et à être un passager averti.


Celebrity Xpedition se heurte au parc national des Galapagos

Le parc national des Galapagos a cité Expédition de célébrités pour le transport et le stockage de 12 kilogrammes de queues de homard congelées aux Galapagos hors saison. À cause de ce, Expédition de célébritésLa licence nécessaire pour entrer dans le parc national des Galapagos a été temporairement suspendue par les autorités locales. Malheureusement, il est nécessaire d'annuler le départ du 2 juin de Expédition de célébrités.

Celebrity Cruises est profondément désolé pour cet impact inattendu sur les vacances de nos clients. Nous comprenons leur enthousiasme et leur impatience d'explorer les Galapagos à bord Expédition de célébrités. Celebrity Cruises s'engage à se conformer aux règles et réglementations des Galapagos, qui sont mises en place pour protéger et sauvegarder cet environnement unique et vierge.

Nous demandons à tous les invités ayant réservé le dimanche 2 juin, navigation de Expédition de célébrités veuillez nous appeler au 1-888-829-4050 aux États-Unis et au 1-408-916-9001 à l'international.

Norovirus : pas seulement pour les croisiéristes

Pauvre Mel. Il n'a pas fait de croisière ces derniers temps, mais d'une manière ou d'une autre, il a attrapé le redoutable norovirus la semaine dernière. Cela a commencé par une sensation de malaise dans son estomac et a continué à éclater en vomissements et diarrhée incontrôlables. Nous avions l'habitude de l'appeler grippe intestinale, mais son nom le plus courant est norovirus ou noro par souci de concision. Alors que Mel a contracté noro une fois au cours d'une croisière, je n'en ai été abattu à la maison que deux fois ces derniers temps. La première fois que je suis tombé malade, j'ai lu dans le journal local que tout le système scolaire du comté était en proie à une épidémie. Le seul endroit où j'aurais pu le récupérer était au supermarché. À cette époque, ils n'avaient pas de distributeurs de lingettes désinfectantes à l'entrée pour désinfecter les poignées des paniers. Maintenant, ils le font et je ne manque jamais d'en attraper un avant de toucher un chariot. Mel a peut-être acheté du noro la semaine dernière lors de ses achats dans un magasin qui ne propose pas de lingettes désinfectantes pour les poignées de chariot. Ou il l'a peut-être obtenu en dégustant tous les cadeaux qu'ils distribuent aux acheteurs du magasin. Où et comment il l'a obtenu n'a pas d'importance et heureusement, il va mieux, mais je suppose que je vais commencer à transporter des chiffons désinfectants emballés individuellement dans mon sac à main avec une mini-bouteille de Purell pour les fois où nous rencontrons des caddies sans lingettes désinfectantes au magasin entrée. Vous ne pouvez jamais être trop prudent.

Comme de nombreuses épiceries avec ces distributeurs de lingettes désinfectantes, les navires de croisière sont également proactifs en matière de désinfection des mains et fournissent un désinfectant pour les mains à l'entrée des restaurants. Lors de nos dernières croisières, nous avons été accueillis sur les passerelles lors de l'embarquement par des membres d'équipage qui nous ont arrosé les mains avant d'embarquer. Le processus s'est poursuivi à bord et nous avons même trouvé des distributeurs de désinfectant à l'intérieur des ascenseurs. Depuis la malheureuse expérience de Mel avec noro sur un bateau de croisière, il est extrêmement prudent et ne touche les boutons de l'ascenseur qu'avec son articulation. Je transporte du désinfectant pour les mains dans mon sac et nous l'utilisons fréquemment, surtout après avoir touché les poignées de porte et les mains courantes. Oui, nous nous lavons toujours soigneusement les mains à l'eau et au savon, mais ce n'est pas toujours une option. Heureusement, aucun de nous n'a contracté le noro ou toute autre maladie lors d'une croisière depuis que Mel a été malade cette fois-là la dernière nuit d'une semaine de navigation. Il a été traité par le médecin du navire avec des intraveineuses (gratuites) et s'est complètement rétabli en un jour ou deux, mais pas avant de me l'avoir transmis une fois à la maison.

Cependant, lorsque des centaines de croisiéristes se présentent à l'infirmerie avec des symptômes similaires, cela signifie-t-il nécessairement que leur bateau est malade? À peine. Mais vous ne sauriez jamais cela à partir des reportages sur les méchantes «maladies des navires de croisière» qui attaquent les vacanciers sans méfiance. Oui, c'est au pluriel et il y en a plus d'un, mais c'est souvent le norovirus qui fait les gros titres. Selon toute vraisemblance, c'est un passager infecté qui a amené le noro à bord et l'a propagé à d'autres. Oui, les compagnies de croisières exigent que chacun remplisse un questionnaire de pré-embarquement sur son état de santé et les symptômes qu'il pourrait ressentir, mais pensez-vous sérieusement que quiconque pourrait avoir un peu mal à l'estomac va l'admettre et se voir refuser l'embarquement ?

Dans notre article connexe, nous examinons la question, Votre bateau de croisière est-il malade ? et séparer les faits de la fiction. Nous vous encourageons à en apprendre davantage et à être un passager averti.


Celebrity Xpedition se heurte au parc national des Galapagos

Le parc national des Galapagos a cité Expédition de célébrités pour le transport et le stockage de 12 kilogrammes de queues de homard congelées aux Galapagos hors saison. À cause de ce, Expédition de célébritésLa licence nécessaire pour entrer dans le parc national des Galapagos a été temporairement suspendue par les autorités locales. Malheureusement, il est nécessaire d'annuler le départ du 2 juin de Expédition de célébrités.

Celebrity Cruises est profondément désolé pour cet impact inattendu sur les vacances de nos clients. Nous comprenons leur enthousiasme et leur impatience d'explorer les Galapagos à bord Expédition de célébrités. Celebrity Cruises s'engage à se conformer aux règles et réglementations des Galapagos, qui sont mises en place pour protéger et sauvegarder cet environnement unique et vierge.

Nous demandons à tous les invités ayant réservé le dimanche 2 juin, navigation de Expédition de célébrités veuillez nous appeler au 1-888-829-4050 aux États-Unis et au 1-408-916-9001 à l'international.

Norovirus : pas seulement pour les croisiéristes

Pauvre Mel. Il n'a pas fait de croisière ces derniers temps, mais d'une manière ou d'une autre, il a attrapé le redoutable norovirus la semaine dernière. Cela a commencé par une sensation de malaise dans son estomac et a continué à éclater en vomissements et diarrhée incontrôlables. Nous l'appelions autrefois la grippe intestinale, mais son nom le plus courant est norovirus ou noro par souci de concision. Alors que Mel a contracté noro une fois au cours d'une croisière, je n'en ai été abattu à la maison que deux fois ces derniers temps. La première fois que je suis tombé malade, j'ai lu dans le journal local que tout le système scolaire du comté était en proie à une épidémie. Le seul endroit où j'aurais pu le récupérer était au supermarché. À cette époque, ils n'avaient pas de distributeurs de lingettes désinfectantes à l'entrée pour désinfecter les poignées des paniers. Maintenant, ils le font et je ne manque jamais d'en attraper un avant de toucher un chariot. Mel a peut-être acheté du noro la semaine dernière lors de ses achats dans un magasin qui ne propose pas de lingettes désinfectantes pour les poignées de chariot. Ou il l'a peut-être obtenu en dégustant tous les cadeaux qu'ils distribuent aux acheteurs du magasin. Où et comment il l'a obtenu n'a pas d'importance et heureusement, il va mieux, mais je suppose que je vais commencer à transporter des chiffons désinfectants emballés individuellement dans mon sac à main avec une mini-bouteille de Purell pour les fois où nous rencontrons des caddies sans lingettes désinfectantes au magasin entrée. Vous ne pouvez jamais être trop prudent.

Comme de nombreuses épiceries avec ces distributeurs de lingettes désinfectantes, les navires de croisière sont également proactifs en matière de désinfection des mains et fournissent un désinfectant pour les mains à l'entrée des restaurants. Lors de nos dernières croisières, nous avons été accueillis sur les passerelles lors de l'embarquement par des membres d'équipage qui nous ont arrosé les mains avant d'embarquer. Le processus s'est poursuivi à bord et nous avons même trouvé des distributeurs de désinfectant à l'intérieur des ascenseurs. Depuis la malheureuse expérience de Mel avec noro sur un bateau de croisière, il est extrêmement prudent et ne touche les boutons de l'ascenseur qu'avec son articulation. Je transporte du désinfectant pour les mains dans mon sac et nous l'utilisons fréquemment, surtout après avoir touché les poignées de porte et les mains courantes. Oui, nous nous lavons toujours soigneusement les mains à l'eau et au savon, mais ce n'est pas toujours une option. Heureusement, aucun de nous n'a contracté le noro ou toute autre maladie lors d'une croisière depuis que Mel a été malade cette fois-là la dernière nuit d'une semaine de navigation. Il a été traité par le médecin du navire avec des intraveineuses (gratuites) et s'est complètement rétabli en un jour ou deux, mais pas avant de me l'avoir transmis une fois à la maison.

Cependant, lorsque des centaines de croisiéristes se présentent à l'infirmerie avec des symptômes similaires, cela signifie-t-il nécessairement que leur bateau est malade? À peine. Mais vous ne sauriez jamais cela à partir des reportages sur les méchantes «maladies des navires de croisière» qui attaquent les vacanciers sans méfiance. Oui, c'est au pluriel et il y en a plus d'un, mais c'est souvent le norovirus qui fait les gros titres. Selon toute vraisemblance, c'est un passager infecté qui a amené le noro à bord et l'a propagé à d'autres. Oui, les compagnies de croisières exigent que chacun remplisse un questionnaire de pré-embarquement sur son état de santé et les symptômes qu'il pourrait ressentir, mais pensez-vous sérieusement que quiconque pourrait avoir un peu mal à l'estomac va l'admettre et se voir refuser l'embarquement ?

Dans notre article connexe, nous examinons la question, Votre bateau de croisière est-il malade ? et séparer les faits de la fiction. Nous vous encourageons à en apprendre davantage et à être un passager averti.


Celebrity Xpedition se heurte au parc national des Galapagos

Le parc national des Galapagos a cité Expédition de célébrités pour le transport et le stockage de 12 kilogrammes de queues de homard congelées aux Galapagos hors saison. À cause de ce, Expédition de célébritésLa licence nécessaire pour entrer dans le parc national des Galapagos a été temporairement suspendue par les autorités locales. Malheureusement, il est nécessaire d'annuler le départ du 2 juin de Expédition de célébrités.

Celebrity Cruises est profondément désolé pour cet impact inattendu sur les vacances de nos clients. Nous comprenons leur enthousiasme et leur impatience d'explorer les Galapagos à bord Expédition de célébrités. Celebrity Cruises s'engage à se conformer aux règles et réglementations des Galapagos, qui sont mises en place pour protéger et sauvegarder cet environnement unique et vierge.

Nous demandons à tous les invités ayant réservé le dimanche 2 juin, navigation de Expédition de célébrités veuillez nous appeler au 1-888-829-4050 aux États-Unis et au 1-408-916-9001 à l'international.

Norovirus : pas seulement pour les croisiéristes

Pauvre Mel. Il n'a pas fait de croisière ces derniers temps, mais d'une manière ou d'une autre, il a attrapé le redoutable norovirus la semaine dernière. Cela a commencé par une sensation de malaise dans son estomac et a continué à éclater en vomissements et diarrhée incontrôlables. Nous avions l'habitude de l'appeler grippe intestinale, mais son nom le plus courant est norovirus ou noro par souci de concision. Alors que Mel a contracté noro une fois lors d'une croisière, je n'en ai été victime que deux fois à la maison récemment. La première fois que je suis tombé malade, j'ai lu dans le journal local que tout le système scolaire du comté était en proie à une épidémie. Le seul endroit où j'aurais pu le récupérer était au supermarché. À cette époque, ils n'avaient pas de distributeurs de lingettes désinfectantes à l'entrée pour désinfecter les poignées des paniers. Maintenant, ils le font et je ne manque jamais d'en attraper un avant de toucher un chariot. Mel a peut-être acheté du noro la semaine dernière lors de ses achats dans un magasin qui ne propose pas de lingettes désinfectantes pour les poignées de chariot. Ou il l'a peut-être obtenu en dégustant tous les cadeaux qu'ils distribuent aux acheteurs du magasin. Où et comment il l'a obtenu n'a pas d'importance et heureusement, il va mieux, mais je suppose que je vais commencer à transporter des chiffons désinfectants emballés individuellement dans mon sac à main avec une mini-bouteille de Purell pour les fois où nous rencontrons des caddies sans lingettes désinfectantes au magasin entrée. Vous ne pouvez jamais être trop prudent.

Comme de nombreuses épiceries avec ces distributeurs de lingettes désinfectantes, les navires de croisière sont également proactifs en matière de désinfection des mains et fournissent un désinfectant pour les mains à l'entrée des restaurants. Lors de nos dernières croisières, nous avons été accueillis sur les passerelles lors de l'embarquement par des membres d'équipage qui nous ont arrosé les mains avant d'embarquer. Le processus s'est poursuivi à bord et nous avons même trouvé des distributeurs de désinfectant à l'intérieur des ascenseurs. Depuis la malheureuse expérience de Mel avec noro sur un bateau de croisière, il est extrêmement prudent et ne touche les boutons de l'ascenseur qu'avec son articulation. Je transporte du désinfectant pour les mains dans mon sac et nous l'utilisons fréquemment, surtout après avoir touché les poignées de porte et les mains courantes. Oui, nous nous lavons toujours soigneusement les mains à l'eau et au savon, mais ce n'est pas toujours une option. Heureusement, aucun de nous n'a contracté le noro ou toute autre maladie lors d'une croisière depuis que Mel a été malade cette fois-là la dernière nuit d'une semaine de navigation. Il a été traité par le médecin du navire avec des intraveineuses (gratuites) et s'est complètement rétabli en un jour ou deux, mais pas avant de me l'avoir transmis une fois à la maison.

Cependant, lorsque des centaines de croisiéristes se présentent à l'infirmerie avec des symptômes similaires, cela signifie-t-il nécessairement que leur bateau est malade? À peine. Mais vous ne sauriez jamais cela à partir des reportages sur les méchantes «maladies des navires de croisière» qui attaquent les vacanciers sans méfiance. Oui, c'est au pluriel et il y en a plus d'un, mais c'est souvent le norovirus qui fait les gros titres. Selon toute vraisemblance, c'est un passager infecté qui a amené le noro à bord et l'a propagé à d'autres. Oui, les compagnies de croisières exigent que chacun remplisse un questionnaire de pré-embarquement sur son état de santé et les symptômes qu'il pourrait ressentir, mais pensez-vous sérieusement que quiconque pourrait avoir un peu mal à l'estomac va l'admettre et se voir refuser l'embarquement ?

Dans notre article connexe, nous examinons la question, Votre bateau de croisière est-il malade ? et séparer les faits de la fiction. Nous vous encourageons à en apprendre davantage et à être un passager averti.


Celebrity Xpedition se heurte au parc national des Galapagos

Le parc national des Galapagos a cité Expédition de célébrités pour le transport et le stockage de 12 kilogrammes de queues de homard congelées aux Galapagos hors saison. À cause de ce, Expédition de célébritésLa licence nécessaire pour entrer dans le parc national des Galapagos a été temporairement suspendue par les autorités locales. Malheureusement, il est nécessaire d'annuler le départ du 2 juin de Expédition de célébrités.

Celebrity Cruises est profondément désolé pour cet impact inattendu sur les vacances de nos clients. Nous comprenons leur enthousiasme et leur impatience d'explorer les Galapagos à bord Expédition de célébrités. Celebrity Cruises s'engage à se conformer aux règles et réglementations des Galapagos, qui sont mises en place pour protéger et sauvegarder cet environnement unique et vierge.

Nous demandons à tous les invités ayant réservé le dimanche 2 juin, navigation de Expédition de célébrités veuillez nous appeler au 1-888-829-4050 aux États-Unis et au 1-408-916-9001 à l'international.

Norovirus : pas seulement pour les croisiéristes

Pauvre Mel. Il n'a pas fait de croisière ces derniers temps, mais d'une manière ou d'une autre, il a attrapé le redoutable norovirus la semaine dernière. Cela a commencé par une sensation de malaise dans son estomac et a continué à éclater en vomissements et diarrhée incontrôlables. Nous avions l'habitude de l'appeler grippe intestinale, mais son nom le plus courant est norovirus ou noro par souci de concision. Alors que Mel a contracté noro une fois au cours d'une croisière, je n'en ai été abattu à la maison que deux fois ces derniers temps. La première fois que je suis tombé malade, j'ai lu dans le journal local que tout le système scolaire du comté était en proie à une épidémie. Le seul endroit où j'aurais pu le récupérer était au supermarché. À cette époque, ils n'avaient pas de distributeurs de lingettes désinfectantes à l'entrée pour désinfecter les poignées des paniers. Maintenant, ils le font et je ne manque jamais d'en attraper un avant de toucher un chariot. Mel a peut-être acheté du noro la semaine dernière lors de ses achats dans un magasin qui ne propose pas de lingettes désinfectantes pour les poignées de chariot. Ou il l'a peut-être obtenu en dégustant tous les cadeaux qu'ils distribuent aux acheteurs du magasin. Où et comment il l'a obtenu n'a pas d'importance et heureusement, il va mieux, mais je suppose que je vais commencer à transporter des chiffons désinfectants emballés individuellement dans mon sac à main avec une mini-bouteille de Purell pour les fois où nous rencontrons des caddies sans lingettes désinfectantes au magasin entrée. Vous ne pouvez jamais être trop prudent.

Comme de nombreuses épiceries avec ces distributeurs de lingettes désinfectantes, les navires de croisière sont également proactifs en matière de désinfection des mains et fournissent un désinfectant pour les mains à l'entrée des restaurants. On our most recent cruises we have been greeted at the gangways upon embarkation by crewmembers who spritzed our hands before we boarded. The process continued on board and we even found sanitizing dispensers inside the elevators. Since Mel's unfortunate experience with noro on a cruise ship, he's extremely careful and only touches elevator buttons with his knuckle. I carry hand sanitizer in my bag and we use it frequently, especially after touching doorknobs and hand rails. Yes, we still wash our hands thoroughly with soap and water, but that isn't always an option. Thankfully, neither of us has contracted noro—or any other illness—while on a cruise since Mel was sickened that one time on the last night of a one-week sailing. He was treated by the ship's doctor with IVs (at no charge) and completely recovered in a day or two, but not before passing it along to me once we were home.

However, when hundreds of cruise passengers report to the infirmary with similar symptoms, does that necessarily mean their bateau is SICK? Hardly. But you'd never know that from news reports about nasty "cruise ship diseases" that attack unsuspecting cruise vacationers. Yes, that's plural and there's more than one, but it's norovirus that often grabs the headlines. In all likelihood, it's an infected passenger who brought the noro aboard and spread it to others. Yes, the cruise lines require everyone to complete a pre-boarding questionnaire about their health and any symptoms they are possibly experiencing, but do you seriously think anyone who might be a bit sick to their stomach is going to admit that and be denied boarding?

In our related article we examine the question, Is Your Cruise Ship Sick? and separate the facts from fiction. We encourage you to learn more and be an informed passenger.


Celebrity Xpedition Runs Afoul of the Galapagos National Park

The Galapagos National Park has cited Celebrity Xpedition for transportation and storage of 12 kilograms of frozen lobster tails in the Galapagos while out of season. Because of this, Celebrity Xpedition’s license that is necessary to enter the Galapagos National Park has been temporarily suspended by the local authority. Unfortunately, it is necessary to cancel the June 2 sailing of Celebrity Xpedition.

Celebrity Cruises is deeply sorry for this unexpected impact on our guests’ vacation. We understand their excitement and anticipation for exploring the Galapagos onboard Celebrity Xpedition. Celebrity Cruises is committed to complying with the rules and regulations of the Galapagos, which are put in place to protect and safeguard this unique and pristine environment.

We ask that any guests booked on the Sunday, June 2, sailing of Celebrity Xpedition please call us at 1-888-829-4050 in the U.S. and 1-408-916-9001 internationally.

Norovirus: Not Just For Cruise Passengers

Poor Mel. He hasn't been on a cruise lately, but somehow picked up the dreaded norovirus last week. It started with a queasy feeling in his stomach and proceeded to erupt in uncontrollable vomiting and diarrhea. We used to call it stomach flu, but its more current name is norovirus or noro for brevity. While Mel contracted noro once during a cruise, I've only been felled by it at home—twice in recent memory. The first time I got sick I read in the local newspaper that the entire county school system was experiencing an outbreak. The only place where I could have picked it up was at the supermarket. At that time they didn't have sanitizing wipe dispensers at the entrance to disinfect shopping cart handles. Now they do and I never fail to grab one before touching a cart. Mel may have picked up noro last week while shopping at a store that doesn't offer santizing wipes for cart handles. Or he might have gotten it while sampling all the goodies they pass out to shoppers in the store. Where and how he got it is irrelevant and thankfully he's better, but I guess I'll start carrying individually wrapped sanitizing cloths in my purse along with a mini-bottle of Purell for those times we encounter shopping carts with no sanitizing wipes at the store entrance. You can never be too careful.

Like many grocery stores with those sanitizing wipe dispensers, cruise ships are also proactive about hand sanitation and provide hand sanitizer at the entrance to restaurants. On our most recent cruises we have been greeted at the gangways upon embarkation by crewmembers who spritzed our hands before we boarded. The process continued on board and we even found sanitizing dispensers inside the elevators. Since Mel's unfortunate experience with noro on a cruise ship, he's extremely careful and only touches elevator buttons with his knuckle. I carry hand sanitizer in my bag and we use it frequently, especially after touching doorknobs and hand rails. Yes, we still wash our hands thoroughly with soap and water, but that isn't always an option. Thankfully, neither of us has contracted noro—or any other illness—while on a cruise since Mel was sickened that one time on the last night of a one-week sailing. He was treated by the ship's doctor with IVs (at no charge) and completely recovered in a day or two, but not before passing it along to me once we were home.

However, when hundreds of cruise passengers report to the infirmary with similar symptoms, does that necessarily mean their bateau is SICK? Hardly. But you'd never know that from news reports about nasty "cruise ship diseases" that attack unsuspecting cruise vacationers. Yes, that's plural and there's more than one, but it's norovirus that often grabs the headlines. In all likelihood, it's an infected passenger who brought the noro aboard and spread it to others. Yes, the cruise lines require everyone to complete a pre-boarding questionnaire about their health and any symptoms they are possibly experiencing, but do you seriously think anyone who might be a bit sick to their stomach is going to admit that and be denied boarding?

In our related article we examine the question, Is Your Cruise Ship Sick? and separate the facts from fiction. We encourage you to learn more and be an informed passenger.


Celebrity Xpedition Runs Afoul of the Galapagos National Park

The Galapagos National Park has cited Celebrity Xpedition for transportation and storage of 12 kilograms of frozen lobster tails in the Galapagos while out of season. Because of this, Celebrity Xpedition’s license that is necessary to enter the Galapagos National Park has been temporarily suspended by the local authority. Unfortunately, it is necessary to cancel the June 2 sailing of Celebrity Xpedition.

Celebrity Cruises is deeply sorry for this unexpected impact on our guests’ vacation. We understand their excitement and anticipation for exploring the Galapagos onboard Celebrity Xpedition. Celebrity Cruises is committed to complying with the rules and regulations of the Galapagos, which are put in place to protect and safeguard this unique and pristine environment.

We ask that any guests booked on the Sunday, June 2, sailing of Celebrity Xpedition please call us at 1-888-829-4050 in the U.S. and 1-408-916-9001 internationally.

Norovirus: Not Just For Cruise Passengers

Poor Mel. He hasn't been on a cruise lately, but somehow picked up the dreaded norovirus last week. It started with a queasy feeling in his stomach and proceeded to erupt in uncontrollable vomiting and diarrhea. We used to call it stomach flu, but its more current name is norovirus or noro for brevity. While Mel contracted noro once during a cruise, I've only been felled by it at home—twice in recent memory. The first time I got sick I read in the local newspaper that the entire county school system was experiencing an outbreak. The only place where I could have picked it up was at the supermarket. At that time they didn't have sanitizing wipe dispensers at the entrance to disinfect shopping cart handles. Now they do and I never fail to grab one before touching a cart. Mel may have picked up noro last week while shopping at a store that doesn't offer santizing wipes for cart handles. Or he might have gotten it while sampling all the goodies they pass out to shoppers in the store. Where and how he got it is irrelevant and thankfully he's better, but I guess I'll start carrying individually wrapped sanitizing cloths in my purse along with a mini-bottle of Purell for those times we encounter shopping carts with no sanitizing wipes at the store entrance. You can never be too careful.

Like many grocery stores with those sanitizing wipe dispensers, cruise ships are also proactive about hand sanitation and provide hand sanitizer at the entrance to restaurants. On our most recent cruises we have been greeted at the gangways upon embarkation by crewmembers who spritzed our hands before we boarded. The process continued on board and we even found sanitizing dispensers inside the elevators. Since Mel's unfortunate experience with noro on a cruise ship, he's extremely careful and only touches elevator buttons with his knuckle. I carry hand sanitizer in my bag and we use it frequently, especially after touching doorknobs and hand rails. Yes, we still wash our hands thoroughly with soap and water, but that isn't always an option. Thankfully, neither of us has contracted noro—or any other illness—while on a cruise since Mel was sickened that one time on the last night of a one-week sailing. He was treated by the ship's doctor with IVs (at no charge) and completely recovered in a day or two, but not before passing it along to me once we were home.

However, when hundreds of cruise passengers report to the infirmary with similar symptoms, does that necessarily mean their bateau is SICK? Hardly. But you'd never know that from news reports about nasty "cruise ship diseases" that attack unsuspecting cruise vacationers. Yes, that's plural and there's more than one, but it's norovirus that often grabs the headlines. In all likelihood, it's an infected passenger who brought the noro aboard and spread it to others. Yes, the cruise lines require everyone to complete a pre-boarding questionnaire about their health and any symptoms they are possibly experiencing, but do you seriously think anyone who might be a bit sick to their stomach is going to admit that and be denied boarding?

In our related article we examine the question, Is Your Cruise Ship Sick? and separate the facts from fiction. We encourage you to learn more and be an informed passenger.


Celebrity Xpedition Runs Afoul of the Galapagos National Park

The Galapagos National Park has cited Celebrity Xpedition for transportation and storage of 12 kilograms of frozen lobster tails in the Galapagos while out of season. Because of this, Celebrity Xpedition’s license that is necessary to enter the Galapagos National Park has been temporarily suspended by the local authority. Unfortunately, it is necessary to cancel the June 2 sailing of Celebrity Xpedition.

Celebrity Cruises is deeply sorry for this unexpected impact on our guests’ vacation. We understand their excitement and anticipation for exploring the Galapagos onboard Celebrity Xpedition. Celebrity Cruises is committed to complying with the rules and regulations of the Galapagos, which are put in place to protect and safeguard this unique and pristine environment.

We ask that any guests booked on the Sunday, June 2, sailing of Celebrity Xpedition please call us at 1-888-829-4050 in the U.S. and 1-408-916-9001 internationally.

Norovirus: Not Just For Cruise Passengers

Poor Mel. He hasn't been on a cruise lately, but somehow picked up the dreaded norovirus last week. It started with a queasy feeling in his stomach and proceeded to erupt in uncontrollable vomiting and diarrhea. We used to call it stomach flu, but its more current name is norovirus or noro for brevity. While Mel contracted noro once during a cruise, I've only been felled by it at home—twice in recent memory. The first time I got sick I read in the local newspaper that the entire county school system was experiencing an outbreak. The only place where I could have picked it up was at the supermarket. At that time they didn't have sanitizing wipe dispensers at the entrance to disinfect shopping cart handles. Now they do and I never fail to grab one before touching a cart. Mel may have picked up noro last week while shopping at a store that doesn't offer santizing wipes for cart handles. Or he might have gotten it while sampling all the goodies they pass out to shoppers in the store. Where and how he got it is irrelevant and thankfully he's better, but I guess I'll start carrying individually wrapped sanitizing cloths in my purse along with a mini-bottle of Purell for those times we encounter shopping carts with no sanitizing wipes at the store entrance. You can never be too careful.

Like many grocery stores with those sanitizing wipe dispensers, cruise ships are also proactive about hand sanitation and provide hand sanitizer at the entrance to restaurants. On our most recent cruises we have been greeted at the gangways upon embarkation by crewmembers who spritzed our hands before we boarded. The process continued on board and we even found sanitizing dispensers inside the elevators. Since Mel's unfortunate experience with noro on a cruise ship, he's extremely careful and only touches elevator buttons with his knuckle. I carry hand sanitizer in my bag and we use it frequently, especially after touching doorknobs and hand rails. Yes, we still wash our hands thoroughly with soap and water, but that isn't always an option. Thankfully, neither of us has contracted noro—or any other illness—while on a cruise since Mel was sickened that one time on the last night of a one-week sailing. He was treated by the ship's doctor with IVs (at no charge) and completely recovered in a day or two, but not before passing it along to me once we were home.

However, when hundreds of cruise passengers report to the infirmary with similar symptoms, does that necessarily mean their bateau is SICK? Hardly. But you'd never know that from news reports about nasty "cruise ship diseases" that attack unsuspecting cruise vacationers. Yes, that's plural and there's more than one, but it's norovirus that often grabs the headlines. In all likelihood, it's an infected passenger who brought the noro aboard and spread it to others. Yes, the cruise lines require everyone to complete a pre-boarding questionnaire about their health and any symptoms they are possibly experiencing, but do you seriously think anyone who might be a bit sick to their stomach is going to admit that and be denied boarding?

In our related article we examine the question, Is Your Cruise Ship Sick? and separate the facts from fiction. We encourage you to learn more and be an informed passenger.


Voir la vidéo: 3 Michelin Star Epicure at Le Bristol Paris (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Gardaran

    Juste ce dont vous avez besoin.

  2. Ellison

    A mon avis, il a tort. Je suis sûr. Essayons d'en discuter. Écrivez-moi en MP.

  3. Mitaxe

    Excusez-moi, j'ai pensé et supprimé le message

  4. Assan

    Franchement, vous êtes complètement hétéro.



Écrire un message